Créé depuis 1997, le Projet Mobilier National consiste en la conception originale et en la production d’éléments de mobiliers de bureaux et d’appartements, spécialement destinés à l’administration sénégalaise avec des spécificités culturelles, esthétiques, ergonomiques et techniques. Cela permet, d’une part de sauvegarder notre identité culturelle et d’autre part de promouvoir les entreprises artisanales. Cependant, il faut noter que ce projet a connu un coup d’arrêt trois ans après sa mise en œuvre.

Dès son accession à la magistrature suprême, son excellence le Président Macky Sall a voulu faire de l’artisanat un secteur clé dans le développement économique et social du Sénégal. Rendre visible les produits artisanaux et réduire les exportations, tels sont les principaux objectifs du gouvernement sénégalais pour le secteur de l’artisanat. Cela s’est traduit dans le Plan Sénégal Emergent où l’artisanat y occupe une bonne place. C’est dans ce contexte que le Président de la République a décidé d’accorder 15% de la commande publique aux artisans.

Pour ce faire, un certain nombre de mesures ont été prises par le gouvernement du Sénégal parmi lesquelles la création du Projet Mobilier National. Ses missions se déclinent comme suit :

  • Accompagner les artisans pour mieux répondre aux exigences de la commande publique, par la formation, le perfectionnement, le financement et l’accès au foncier ;
  • Coordonner et suivre l’évolution de l’accès des artisans à la commande publique ;
  • Confirmer l’investissement du génie créateur sénégalais dans le développement économique du pays ;
  • Vulgariser le projet Mobilier National par la reproduction des prototypes déjà existants ;
  • Créer de nouveaux prototypes par l’organisation d’un Concours du Mobilier National.

La mise en œuvre de ces missions passe par un renforcement de capacités dans quatre principaux domaines:

  • La formation des artisans
  • La formalisation des unités de production
  • Le financement des artisans
  • L’accès au foncier des artisans

Une tournée régionale est prévue en 2016 pour sensibiliser les artisans et lancer le concours national, prélude de la mise en œuvre du Projet Mobilier National.